18 mai 2006

Beaucoup de grosses nouvelles!

On dirait qu'il suffit que je m'éloignes un peu de ce monde pour qu'il bouge encore plus vite! Voici un petit tours des nouvelles qui m'ont touchés durant ces jours loin de vous:

-Denys Arcand s'attaque à un autre film. L'Âge des ténèbres sera le titre et Marc Labrèche sera l'acteur principal. L'histoire mettrait Labrèche dans le rôle d'un fonctionnaire de Laval qui se met à rêver et fantasmer sur son monde.

Je vois ce prochain film de Arcand comme un genre de Beauté Américaine à la Québécoise. Mais c'est Denys Arcand et il peut toujours nous étonner! J'ai bien hâte de voir ce film (comme j'aimerais bien avoir Joyeux Calvaire en DVD!).

La chose comique: Il vient de déposer son projet à la Sodec et il a déjà prévu tourner en Septembre. Ça sonne comme quelqu'un qui a confiance en ses moyens. Avec un oscar en poche, c'est pardonnable! =P

-Marie-France Bazzo quitte la grande maison Radio-Canada! Depuis 1995, elle anime "Indicatif Présent", une superbe émission de radio plein d'humour et de culture. Elle va aller à Télé-Québec où elle animera une émission de style magazine de une heure du lundi au jeudi. L'émission se penchera sur les enjeux du Québec.

C'était une de mes émissions préférés... j'adore les "Actions-Réactions" et j'espère qu'il y en aura encore d'autres à cette émission de Télé-Québec.

Je vous conseil, fortement, d'aller en écouter quelques-uns ici même.

En fin de compte, il s'en est pas passé tant de choses! =P

2 commentaires:

darklordgonzo a dit...

Je me demande vraiment ce qu'ils attendent pour le sortir le dvd de joyeux calvaire. Mise à part le fait qu'il y a Benoit Brière, mon ennemie ultime avec Marcel Leboeuf, ce film-là est vraiment trop bon. Un vrai classique qui est malheureusement pas assez connu, tu temps où il y avait des films sans Luc Picard et Pierre Lebeau.

yunie a dit...

Je suis d'accord sur le fait que c'est toujours les mêmes foutus acteurs des mêmes putains de séries québécoise. Je pense que le Québec est assez varié pour aller rechercher des nouveaux visages. Pour moi qui trippe pas beaucoup sur les films québécois, si je suis capable de retenir leur nom, c'est pas bon signe.