05 septembre 2006

Alerte à l'UQÀC?

J'avais cours à 9h00 ce matin... le levé n'a pas été facile puisque je m'étais couché à 3h du matin. Pas facile d'aller se coucher quand tu lis sur ton domaine et que t'aimes ça!

Alors je réussi de peine et de misère à me rendre à mon cours et c'est le cours de son... Là, le prof parle dans un langage que je connais à peine et parle de kHz en pensant qu'on sait c'est quoi. Pas facile quoi...

Après une heure de cours, on a droit à la pause. Ça va faire du bien au neurone! Je vais m'acheter de quoi déjeûner (hum... muffin + jus d'orange = Steven heureux) et je retourne en classe.

Je marche en direction de la classe et j'entend, dans les hauts-parleurs ("code 505. toutes personnes concernés, allez à vos postes. Je répète..."). Là, je me dis que c'est probablement l'alarme préparatrice à l'exercise d'évacuation. Alors je rentre en classe et je vais m'asseoir et l'alarme se met à sonner.

J'fais mon job d'étudiant et je sors en chiolant en me disant qu'on n'est pas des enfants du primaire. C'est ma deuxième année ici et à chaque session on a eu droit à une alarme! Merde! On en avait même pas au cégep si je m'en souviens bien...

Entk, je sors, jase avec du monde du cours... mais c'est long. C'est vraiment long... Quelqu'un vient nous dire d'aller de l'autre bord de la rue.

?

Première fois que ça arrive de ma vie de me faire envoyer loin d'un bâtiment lors d'un exercise? Il y a des gars de l'UQÀC avec le kit urgence qui ne savent pas trop ce qui se passe.

?

Qu'est-ce qui se passe ici? Les pompiers arrivent, la police est là... Il y a quelque chose de louche dans tout ça. Ils commencent à encercler l'UQÀC de leur famseuses banderoles jaune. C'était peut-être pas un exercise?

Pour l'instant, il n'y que le site de Radio-Canada qui a une petite case nouvelle brève qui dit qu'on a eu droit à une alerte à la bombe.

Comme dans la plupart des cas, ça va probablement être un mâlin qui se croyait drôle. Quel terroriste voudrait vraiment faire sauter l'UQÀC? Y'a rien dedans! Tu fais sauter la base, tu fais sauter un barrage, une ligne électrique qui fournit la région, kit à faire sauter la petite maison blanche mais pourquoi l'UQÀC?

Alors l'UQÀC sera fermé jusqu'à 13h00... pour l'instant! Vont-ils voulloir fouiller toutes les cases? Si on avait un chien senteux en région, ça passerait probablement vite mais en avons-nous vraiment un? Si le maire Tremblay ne veut pas qu'on ait 4 pompiers en permanence dans la caserne de pompier, pensez-vous vraiment qu'on a ce genre de chien?

Et pour dire que c'est aujourd'hui la journée maximum pour changer notre horaire... maudit tata!

Entk, voici une image de ce qu'était mon Université avant ce jour fatidique:

6 commentaires:

Patrick Lemieux a dit...

Oui, j'ai vu cela sur le site de Radio-Canada. Effectivement, si le type qui a donné le coup de fil aurait vraiment voulu faire sauter l'UQAC, il aurait mieux fait de choisir une cible plus... symbolique. Je ne sais pas moi, un avion s'écrasant contre le phallus de l'Université de Montréal par exemple... :-P

Steven Painchaud a dit...

Je te ferai remarquer Patrick que notre phallus est plus gros que le vôtre!

Patrick Lemieux a dit...

L'UQAC possède elle aussi une grande tour? Très représentatif des gens du Saguenay, je suppose... :-P

XBudd a dit...

Quoi, t'as eu droit au message spécial qui dit à tout le monde d'aller à son poste? Si j'avais entendu ça, je me serais cru à Area 51 ou quelque part de même! Au lieu de ça, j'ai juste entendu la sirène de crap qui a plus l'air d'une toune artistique alternative.


Et je remarque que dans ta description des évènements, il manque des acteurs importants que t'as oublié de mentionner:


- Le camion de bière
- Le gars qui avait l'air d'avoir été engagé comme porte-parole de l'université et qui portait un complet mais pas de cravatte.
- Le héros
- Le camion qui avait l'air d'être là pour ramasser les cadavres
- Ghost Rider
- Le gars qui avait l'air d'un Parrain de la mafia
- Les deux noirs qui avaient l'air de diriger un secteur du crime organisé
- Le policier qui nous a dit de partir




Sans ça (ou des loup-garous), c'est une histoire bien banale, vraiment...

Steven Painchaud a dit...

Pourquoi dire toutes ces parties si je sais que tu les diras à ma place! Tu me sauves du temps! =P

Et t'as oublié ma joke douteuse!

XBudd a dit...

T'as raison, j'ai bel et bien oublié ta joke douteuse. Et par ça, j'insinue que j'ai même oublié quelle était la joke.

Tout ce dont je me souviens, c'est que t'as fait une farce et qu'on a bien rit en t'imaginant écrire ça sur ton blog.