11 septembre 2006

Retenu de politique mondiale: Mon 11 septembre 2001

Bon... tout le monde le sait! Aujourd'hui, ça fait 5 ans que les attaques ont eu lieu à New York et comme un blog, c'est supposé être du personnel affiché à la vue de tous, et bien je crois qu'il est normal que je vous raconte comment j'ai vécu cette journée.

Cependant, si vous en avez assez entendu parler du 11 septembre, vous pouvez toujours arrêter de lire! Entk, moi, c'est ce que je ferais parce qu'à part ça, j'ai pas l'intention d'en faire plus pour ce 5ième anniversaire!

Mardi matin... cégep... cours d'économie. Le cours est plate, c'est encore le matin dans ma tête, je ne comprend rien, et c'est pas mal ça. Après 3 heures de cours, je vais manger au Pizza Wellat, une pizzeria de coin de rue qui vend des pointes à 1,50$. Avec une liqueur, ça fait 2,50$ et tu rentres dans ton budget!

Alors je commande, la radio est ouverte mais personne ne l'écoute vraiment. Je mange seul (où étais-je accompagné? Je ne m'en souviens plus) et à un moment donné, j'écoute. Des avions ont foncés sur les tours du World Trade Center.

En temps normal, la radio est à Radio Energie et là, j'me dis "l'humour est vraiment rendu bas" et je ne porte plus vraiment attention à ce qui se dit à la radio. Cependant, j'entend la voix de Jacques Chirac. Là, j'me dis "Hum... depuis quand Radio Énergie immite Jacques Chirac? Et depuis quand Radio Énergie ne passes plus de publicité et de chansons en 15 minutes?" (et j'ai vraiment pensé ça).

J'écoute et je commence à réaliser que ça pouvait probablement être vrai. Je retourne au cégep, fonce sur un ordinateur pour aller chercher des nouvelles sur le web ou au moins des photos voir si c'est vrai et j'ai réalisé...

J'avais un cours de français et ça tentait pas plus au professeur qu'à nous de jouer à l'école...

Je ne me souviens plus du reste de la journée. J'ai probablement écouté la télé toute le reste de la soirée voir les vidéos filmé, l'improvisation médiatique et le reste.

Mais dans le fond de moi, bizarrement (et certains vont me trouver soit cave, soit extrêmement méchant), j'étais content que ça arrive. Je me disais qu'enfin, les américains allaient goûter ce qu'ils font régner dans le monde entier.

Mon père comparaît, des fois, la politique étrangère à une cours d'école. À force de faire les gros bras dans la cours d'école, les petits rejets se mettent ensemble et font des plans contre le gros bras. À qui la faute? Et comment on règle ça? Il n'y a malheureusement pas de classe de retenu en politique mondiale!

Cependant, même si c'est une comparaison, le problème est le même dans la cours d'école et en politique étrangère: ce même problème d'incompréhension et de violence qui règne sans jamais être réglé, ni même porté à l'attention de ceux qui causent cette violence autant des deux bords. Chacun a raison et ne plie pas.

Pour avoir été un rejet dans la cours d'école, on relativise les violences faites par le passé...

Et ceux qui me verront comme un monstre, demandez vous ceci: qui a aidé l'Afghanistan à sortir le communisme de ce pays entre 1979 et 1989 et ont laissé les groupes qu'ils supportaient se tapper entre eux jusqu'à ce que les talibans viennent au monde?

Ce n'est que gros bras qui voulait se battre, indirectement, avec l'autre gros bras de la cours d'école par le biais des rejets, puis les ont laissé se tapper dessus après que le méchant gros bras soit parti de la cours.

6 commentaires:

XBudd a dit...

Dieu fasse qu'on n'oublie jamais le 11 septembre, la seule occassion dans l'histoire de l'humanité où un gros tas de personnes sont mortes en même temps. Mort aux étrangers.

PS: Je trouve ça vraiment drôle que ton aventure du 11 septembre contienne une histoire de CEGEP, parce que j'étais en secondaire 4 quand ça s'est passé. Mais étrangement, quand j'ai entendu ce qui s'était passé (de la bouche de mon prof d'anglais), j'ai aussi cru que c'était une farce plate.

Mab a dit...

Ce que vous allez lire ici est vrai et dans aucun cas n'à été modifié.

Le 11 septembre 2001 avait commencer comme un paquet d'autre, j'attendais d'être admis au cégep, je travaillais au Réno vers 5h et je me suis surement levé dans le coin de 11h dans ce temps là. Je me souviens de cette journée là pour une raison: y-a-t-il quelqun ici qui connait Command and Conquer Red Alert 2? J'était tranquilement en train de commencer une mission des russes et l'objectif de la mission était de capturer un labo au pied des 2 tours. Coup de fil de mon père qui me dit d'ouvrir la t.v. Pause, j'ouvre la t.v et la première série d'image que je voit c'est un avion qui s'engouffre dans une des tour.

Disons que j'ai flippé avec mon jeu! Je trouve que c'est une bizarre de coincidence!

Anonyme a dit...

Le premier avion est arrivé dans la tour en même temps que je finissais un travail plate de philo... après 3 heures d'économie, je sors du cours pour apprendre que le World Trade Center n'existe plus et que tout absoluement tout est fermé dans le transport..... J'ai eu très peur pour mes parents alors coincés à Las Vegas.... Et que dire des appels pour rassurer toute la famille...

Steven Painchaud a dit...

Ça été toute une journée pour tout le monde et chacun a sa manière spéciale de se souvenir où ils étaient quand c'est arrivé.

C'est notre assassinat de JFK (à plus grande échelle) à nous.

XBudd a dit...

Ouais mais un monde où JFK aurait survécu serait fort probablement beaucoup plus intéressant qu'un monde où un gros tas de pompiers (sans vouloir les offenser, que Dieu ou le next-best-thing ait leurs âmes), ce qui rend sa mort plus tragique (même si sa mort jeune fait en sorte qu'on a jamais connus les années où il aurait été rendu corrompu et sénile, comme James Dean.).

Anonyme a dit...

Et à propos de ce "red alert " on ne retrouve plus les illustrations de l'epoque avec avion fonçant dans wtc cette attaque n'a été inspirée que par les createurs du jeu command and conquer red alert ou alerte rouge jeu dont on retrouve les publicités dans diverses revues informatiques de 2000