17 février 2007

Forme sur le fond

Chronique intéressante de Marc-André Lussier sur la forme qui perd le fond. Il reproche le fait que Bon Cop, Bad Cop ait remporté le Génie du meilleur film canadien. Il remarque aussi que maintenant, on préfère les réalisateurs qui font beaucoup avec peu.

De mon humble point de vue, c'est vrai. On perd du fond sur la forme et ça paraît. Ça fait rappeler ce texte de Bernard Émond.

D'après vous, qui gagnera le Jutra du meilleur film de l'année? Moi, je shoot tous mes 5 sous sur Congorama!

1 commentaire:

XBudd a dit...

Bah, c'est tellement une opinion stéréotypique de la part de ce gars-là.

Comme si...

actions/divertissement = vide de sens.

auteur/plate/hippy = chef-d'oeuvre

Sérieusement, ça revient encore à l'idée de la clique des artistes qui ont peur d'accepter qu'ils ont pas le monopole de ce qui est bon et de ce qui l'est pas, mais je crois avoir perdu assez de temps à m'escrimer là-dessus.