01 février 2007

Hérouxville est contagieuse!

Bon... je pensais que le cas de Hérouxville était localisé à seulement ce village mais de savoir que deux autres villages pensent à adopter la même chose, je reste bouche-bée...

C'est moi ou le monde est pas très très tolérant? Quand le maire dit: "La semaine dernière, ils ont parlé aux nouvelles d'un membre des gangs de rue qui a été condamné alors qu'il aurait dû être expulsé dans son pays depuis six ans. Voyez-vous, l'adoption du code de vie, si ça pouvait juste empêcher un cas comme celui-là d'arriver ici, ce serait déjà un point de gagné", je me demande c'est quoi le rapport avec le "code de vie" de Hérouxville.

Quand je lis "Moi, je n'ai rien contre le monde qui porte des turbans, sauf quand tu restes une heure à côté d'eux et qu'ils puent le câlisse.", je trouve que le monde dans ces villages ne sont pas fort.

On essaie de donner une belle image du Québec mais t'as toujours des caves à qui ont donne un micro 5 minutes et nous font paraître con...

Sérieux, serait-ce possible de faire un code de vie contre ces québécois cave?

1 commentaire:

Anonyme a dit...

J'ai lu l'article sur ce sujet dans La Presse de ce matin et tu en fait très bien le résumé. Tu ne mentionne cependant pas (si tu as lu le même article que moi) que le maire de Saint-Roch-De-Mekinac n'est même pas informé (et il l'avoue dans l'article) sur les pratiques religieuses qu'il veux interdire. Il dit juste "Les couteaux dans les écoles, je ne suis pas fort la-dessus. Et les femmes voilées, je n'ai rien contre, mais je trouve qu'il fait un peu trop chaud ici en été pour ça"

Et d'après moi on s'entend tu que des cas comme ça (musulmans portant le Kirpan ou des femmes voilés) il ne doit pas y en avoir 50 dans une municipalité de 308 habitants. Sa décision est alors extrêmement TROP préventive. C'est là que les accommodements raisonnables frappent la ligne qu'il ne faut pas franchir et qui pourrait devenir du racisme. Ou en tous les cas, de la fermeture à l'autre.

C'est rendu que les gens ont tellement peur d'être obligé d'accommoder d'autres religiosités comme le fait certains groupes des grandes villes du Québec, qu'il se referme tout de suite. C'est comme si tous les Chicoutiminiens se fabriqueraient un abri nucléaire ultra-sophistiqué juste en cas que la Corée du Nord soit un manné capable de nous toucher avec un bombe atomique. C'est ridicule. Bon j'admet que la métaphore est forte mais ça illustre ce que je veux dire.