05 mai 2007

Boisclair l'enfant?

Très comique que cette "chicane" entre Gilles Duceppe et André Boislcair. Ce dernier accuse le chef du Bloc de se coucher la nuit en chef du PQ. Duceppe, de lui répondre, qu'il lit plutôt des romans de Guillaume Vigneault.

La gauche souverainistre est en train de faiblir en ce moment au profit des gue-guerres de chef de parti!Le regard de petit chien qui fait pitié est à la vogue sur la face d'André Boisclair

Regarder André Boisclair est assez drôle ces temps ci. Il a l'impression que son siège de chef du PQ lui est dû et qu'on complote dans son dos sa disparition. Il va jusqu'à crier devant caméra à qui veut bien.

On a ici un chef de parti qui se dit à l'écoute des citoyens et qui n'écoute même pas son propre parti. Depuis la défaite décevante du 26 mars, le PQ est séparé. Il me semble qu'un vrai bon chef aurait été capable de rassembler ses troupes et de les mener à bon port?

Boisclair accuse Duceppe de vouloir laisser la cause souverainiste de côté en préférant aller chercher des pouvoirs à Ottawa pour les provinces. L'accusé répond à TVA qu'il est souverainiste avant d'être chef de parti.

Là, y'a un message qui passe pas bien et la population commence à être perdu là. C'est le temps que le PQ et le Bloc se serre les mains et décident de véhiculer le même message là parce que ça ne peut plus continuer!

Il y a des limites à regarder son nombril et à dire haut et fort ce que l'on pense à l'intérieur de son parti. Ou bien Boisclair accepte le fait qu'il n'est plus supporté par son parti et quitte la chefferie au profit de "sa" cause souverainiste, soit ce dit parti qu'est le PQ continue à perdre des marins.

Si Boisclair est un si grand souveranisite, il devrait être capable de comprendre son rôle, non?

P.S.: Si Boisclair accuse Duceppe de ne pas déclarer clairement ses intentions, je lui ferai rappeler que juste après l'annonce du départ de Bernard Landry comme chef du PQ, celui-ci avait annoncé à Marie-France Bazzo qu'il ne tenterait pas sa chance au PQ...

4 commentaires:

Patrick Lemieux a dit...

Ce qui est fantastique, avec les souverainistes, c'est que leurs ennemis politiques n'ont pas à travailler trop fort pour leur causer des ennuis: ils se mettent eux-mêmes dans le trouble! :-P

Hé Steven, es-tu toujours un partisan de Layton au niveau fédéral?

Steven Painchaud a dit...

Suis-je toujours un partisan de Layton?

Suis-je encore partisan d'un parti? Je vais t'avouer que je suis plutôt observateur avec penchant pour Jack... autrement, non.

Désolé pour le vague de ma réponse! =P

Patrick Lemieux a dit...

Une belle réponse de politicien! On croirait entendre la réponse de Duceppe à la question: "Avez-vous l'intention de devenir chef du Parti québécois?"! :-P

Alexandre Ménard a dit...

Chu pus capable d'entendre le PQ se chicaner. Il n'y a plus de vrais chefs possible au PQ sauf à part Duceppe, pis il ne veut pas de la job parce qu'il est le seul assez lucide (pun not intended) pour voir qu'il est mieux de ne pas s'embarquer dans ce merdier là Et s'il le fait, il ne durera pas plus que les autres. Il faut que le PQ disparaisse, et que Québec Solidaire aie la voie libre pour représenter la gauche, et si besoin est, un jour, si le Canada se remet à nous traiter comme des citoyens de 2e classe et que la mondialisation se défait, la souveraineté.

À titre informatif j'étais un péquiste non-souverainiste.