01 juillet 2007

Bye Brière!

Journée nationale du déménagement, il n'y a pas que les simples citoyens qui bougent mais les joueurs de hockey aussi.

La grande déception qui risque de faire les manchettes ce soir: Daniel Brière, meilleur joueur québécois disponible sur le marché libre, a préféré les Flyers aux Canadiens. Il cherchait la long terme? Il l'a eu avec un contrat de 8 ans de 52 millions avec une clause de non-mouvement.

C'est drôle de voir sur le blog de François Gagnon la réaction des gens. On le traite de traitre, préférant l'argent à sa nationalité et autres conneries du genre...

C'est fou à quel point les fans de hockey ici sont trop patriotique ET chialeux. Il aurait suffit d'un contrat trop généreux (comme c'est le cas actuellement avec Brière et les Flyers) et d'une couples de mauvaises performances et les menaces de morts auraient tombés de partout pour Brière.

Regardez le sort que ceux-ci ont réservés à Brisebois, Théodore et Ribeiro.

Ce que les fans du CH veulent, c'est des bons joueurs québécois pas cher.

Le problème, c'est qu'il y a qu'un seul Steve Bégin.

Après ça, on se demande pourquoi Gainey ne choisit pas de Québécois au repêchage... c'est que ceux-ci n'ont AUCUNE chance de se développer à Montréal. À la moindre gaffe, c'est la une.

Quand tes nouvellement francho et que tu joues en Floride, si un journal parle de toi en mal, tu ne le sauras pas parce que l'anglais, ça te dis rien.

En gros... le problème du CH, c'est pas Gainey mais bien tout ce qui entoure le Centre Bell.

1 commentaire:

XBudd a dit...

C'est vrai parce que les québecois savent pas parler anglais...