26 août 2007

Désinformation 101

Y'a des nouvelles, des jours, qui me "scient les jambes en deux" comme dirait Pierre Bruneau.

Durant les élections, il y a eu ce gros débat complètement inutile sur les accommodement raisonnables. Inutile, de mon point de vue, car c'était tout simplement des postes de nouvelles en continue en manque de jus. Oui, il y avait quelques abus mais pas au point de mobiliser une population au complet sur le sujet.

Pour plaire à tout le monde, Jean Charest a pris deux professionnels du domaine des sciences humaines, soit Gérard Bouchard et Charles Taylor, pour approfondir la question des "accommodement raisonnable". Bonne décision puisque on allait mettre des choses au clair.

Là, grosse polémique lundi créé par TVA parce que Gérard Bouchard a osé affirmer que "les gens qui ne sont pas des intellectuels mais qui regardent les nouvelles à TVA ou à TQS, dans le meilleur des cas au téléjournal, et bien comment arriverons-nous à «déconstruire» les discours fréquents?"

J'suis désolé mais si Pierre Bruneau n'a pas été capable d'avoir un regard objectif sur cette phrase, c'est qu'il est:

A-Cave et mérite pas son poste de présentateur de nouvelles;
B-Payé ben cher par TVA pour juste déconstruire la nouvelle au profit des cotes d'écoutes.

Ce que, je crois, monsieur Bouchard a essayé de dire, c'est que des postes comme TVA, TQS et Radio-Canada diffusent une information biaisé sur l'auditoire. Exemple: il y a eu plein de canadiens morts en Afghanistan avant vendredi mais parce que ce sont nos gars, on fait le frontpage.

Autre gros point à amener sur le sujet: les gens ont une opinion basé sur les nouvelles et non sur leur réalité.

Demandez l'opinion d'un gars de Dolbeau sur les accommodements raisonnables... Ça n'a jamais vu un musulman de sa vie mais ça va trouver le moyen de dire que ça pue, c'est laid, pas de manière et tout plein de commentaires négatif.

D'où est-ce qu'il prend ça s'il n'a jamais vu ça de sa vie? Des séries télés et des nouvelles biaisés sur l'opinion publique.

À partir du moment que l'on sait que la population en général n'a pas vraiment vécu avec "l'autre", comment voulez-vous alors vous assurez d'être juste et impartial pour tous le monde.

Bouchard et Taylor ne sont pas des despote et n'ont sûrement pas l'intention de brimer nos immigrants parce que un gars de Dolbeau est xénophobe non confirmé?

Là leur difficulté à "déconstruire" leur discours commun... il devront vraiment peser l'influence de leurs recommandations en lien avec ce que cela aura pour effet sur le gars de Dolbeau et le musulman pratiquant.

Fake quand je vois un putain de Pierre Bruneau s'attaquer à des professionnels des questions humaines, qui pèse le pour et le contre OBJECTIVEMENT pour tous les acteurs, pour ainsi s'attirer la ferveur du publique, j'aurais juste envie mettre le feu au salle de nouvelles de TVA.

Voilà l'entrevue de Gérard Bouchard à TVA. Je vais probablement me mettre en feu encore cette semaine sur le sujet...
Xénophobe en recherche de cotes d'écoutes...

6 commentaires:

Anonyme a dit...

Un immigrant est un objet maintenant???

"D'où est-ce qu'il prend ça s'il n'a jamais vu ça de sa vie? Des séries télés et des nouvelles biaisés sur l'opinion publique."

pied de nez quotidien :P

-Alex

Laurie a dit...

J'en ai parlé justement sur mon blogue hier après-midi!

Cliquez sur mon nom et allez voir!; )

Le Jeannois a dit...

Ouais mais j'te dirais moi que c'est pas seulement à Dolbeau que des gens ont des comportements semblables... Même dans les villes plus grosses comme Québec, plusieurs personnes ne sont pas capables de cotoyer les ''importés''.

Steven Painchaud a dit...

Le "ça", c'était son opinion sur le sujet des immigrants.

Et Laurie qui essaie de faire de la pub pour son blog en manque de popularité.

Et je suis bien d'accord avec toi Jeannois qu'il y a du monde à Montréal et Québec qui ne sont pas capable de cotoyer les immigrés... seulement, ils les cotoient plus souvent que le gars de Dolbeau.

Anonyme a dit...

et le "s'il n'a jamais vu ça de sa vie?"

-Alex

Steven Painchaud a dit...

On parle ici de "manières"... ça... des manières.

Faut concéder que j'ai écris ça tard, non?