20 octobre 2007

Critique de l'Âge des Ténèbres

J'ai été voir l'Âge des Ténèbres ce 19 octobre et pour être franc, le film était bien bon mais sans plus.

Je ne dis pas que c'est un mauvais film! Plutôt le contraire! Cependant, je crois bien que nous avons eu la chance de voir un réalisateur se faire surtout plaisir en premier et que si vous aimez pas Arcand, ce film là n'aidera pas sa cause.

La chose qui pourrait chiquoter le plus le monde, c'est que Marc Labrèche joue pas un héros, ni un méchant mais juste un loser... et pas vraiment attachant en plus.

Pas la faute du comédien là! Marc fait une super de bonne job mais c'est simplement que son personnage a été créé ainsi et c'est tant mieux. Je crois que Arcand a gardé son passé de science humaineux et préfère montrer les choses comme elles sont plutôt que de nous dire si c'est bien ou mal.

Le personnage passe le film a vivre sans balises dans un monde qui en n'offre pas plus. Il se crée ses fantasmes et vie avec dans le désordre de sa vie et de ce qui l'entoure.

Les scènes au travail sont des bons exemples de désordre dans lequel Jean-Marc et tout le monde doivent vivre. Tout ce qui est présenté là est insensé mais en même temps, il y a un fond de vérité... Arcand dit qu'il s'était surtout fié à des nouvelles réelles pour ces scènes là. Triste à voir dans quoi nous vivons...

Marc Labrèche est intéressant mais j'ai surtout remarqué Didier Lucien. Personnage bien écrit et intéressant. Il sort deux-trois bons dialogues qui nous donne le goût de le revoir ou le comprendre plus. Peut-être un jours...

Il y a aussi les scènes avec la mère du personnage de Marc Labrèche. Chacun dans leur solitude, les deux sont tristes à voir...

Certains diront que la scène médieval est de trop mais je la défend! Le film traite de la recherche de soi dans le vide de la banlieue et de voir ces gens "vivre" en médieval nous montre qu'il y a une solution possible. Ça respecte pas les règles dramaturgiques mais so what.

C'est à ce point donc que le film revient... l'Âge des Ténèbres est, je crois, ce qu'il y a de plus proche d'un film de Denys Arcand. Il a tenu à se faire plaisir et ça donne ce bon film. C'est pas tant un film commercial, alors ça risque de faire mal au Box-Office mais il n'y a pas que ça dans la vie? Au pire, ça ouvrira un peu plus d'esprits.

7 commentaires:

Patrick Lemieux a dit...

Steven,

Félicitations, il s'agit d'une excellente critique, très nuancée et détaillée. Étant moi aussi un fan d'Arcand, c'est certain que j'irai voir le film à sa sortie en décembre. Mais bon, je continue à trouver la stratégie marketing utilisée pour le film déficiente. Denyse Robert aurait dû sortir la version québécoise du film en même temps que la "première" version internationale à Cannes, elle aurait évité que le temps écoulé entre mai et décembre n'amène trop d'échos négatifs de la presse étrangère. Marc-André Lussier de La Presse en avait parlé dans un article récemment, et j'étais bien d'accord avec son point de vue.

Steven Painchaud a dit...

Je concède que décembre, c'est loin mais Alliance Vivafilm ne devait pas avoir de place pour sortir un film entre mai et décembre, d'où la raison pour laquelle le film sort si tard.

En jeux vidéo, on a des dates à respectés, sinon on passe tout droit. Probablement pareil avec les salles de cinéma et les films.

Anonyme a dit...

j'écris d'un iPod itouch!

dean a dit...

C'est vrai que Didier Lucien est très bon. Marc Labrèche joue bien et Sylvie Léonard, je la rentrerais dans le mur.

Comme tu dis, bon, mais sans plus.

XBudd a dit...

"Denyse Robert aurait dû sortir la version québécoise du film en même temps que la "première" version internationale à Cannes, elle aurait évité que le temps écoulé entre mai et décembre n'amène trop d'échos négatifs de la presse étrangère."


Probablement qu'ils s'attendaient à ce que le buzz soit positif et que ça crée un engouement autour du film.

Steven Painchaud a dit...

Gosh! Si je pensais que Xbudd me lisais encore!! =P

XBudd a dit...

Bah, c'est occasionnel.

C'est surtout que la plupart des sujets desquels tu traites m'intéressent pas, alors plutôt que d'écrire juste pour dire "C'est de la marde, arrête de perdre ton temps là-dessus, on s'en câliffe.", je les lis pas et je passe à autre chose.

Le cinéma, par contre...