15 octobre 2007

Rivalité Québec-Montréal

Cyberpresse.ca doit être en manque de grosses nouvelles mais on voit pas mal de dossier ces temps-ci. Après la banlieue, voici maintenant un dossier (de mon humble avis) complètement inutile sur la rivalité Québec-Montréal.

Je trouve ceci complètement inutile puisque cela essaie de prouver qu'il existe quelque chose qui ne devrait pas exister. J'ai l'impression que ce dossier ne va que donner des munitions à ceux de Québec qui veulent continuer à lancer des boulets contre Montréal car en réalité, ça fait longtemps que Montréal ne pense plus à ça.Farce ou réalité?

Et quand je vois des débatteurs du sujet comme André Arthur... j'ai l'impression que des gens se font embarquer dans ce bateau par des rois de la démagogie.

Exemple: Arthur dit que Montréal est la seule ville en Amérique du Nord où les habitants sont trop idiots pour tourner à droite au feu rouge.(source)

Bizarrement, il est interdit aussi de virer à droite au feu rouge à New York.(source) Montréal n'est plus la seule ville à interdire le virage à droite au feu rouge?

Alors soit il fait ça pour être provocateur en toute connaissance de causes en espérant ainsi embarquer le plus de brebis, soit il est juste con ou finalement... il s'amuse comme un petit enfant à brouiller tout le monde.

Mais pour retourner au sujet principal... cette gue-guerre entre Montréal et le Rest Of Québec (parce que c'est ça maintenant)... on pourrait pas passer à autre chose? Devenir un peu plus mature?

Regardez deux frères dont un a reçu un bonbon de plus que l'autre. Vous y trouverez des similitudes avec le dossier de cyberpresse.

1 commentaire:

Mademoiselle A. a dit...

Je viens de Montréal et toute ma famille habite ailleurs qu'à Montréal dont principalement à Québec. Je suis d'accord que cette rivalité est idiote mais il faudrait vraiment regarder le fondement en dessous de ça. Le reste du Québec a le droit d'être fâché que Montréal est la seule ville qu'on semble développer. Les gouvernements oublient systématiquement les régions et malgré leur programmes cul-cul comme la subvention pour les régions éloignées, il reste qu'ils concentrent tout à Montréal, ville qui manquera de place bien trop vite. Il faudrait que cette rivalité puisse ouvrir les yeux!!