14 novembre 2007

4 mois, 3 semaines et 2 jours

Je suis allé voir 4 mois, 3 semaines et 2 jours au cinéma Le Parc ce soir. On était dans une salle avec une cinquantaine de banc, projection très intime.

Le film se passe en Roumanie communiste en 1987. Le sujet: deux étudiantes en résidence qui feront tout pour faire en sorte qu'une d'entre-elle puisse subir un avortement malgré le fait que cela soit punissable de 10 ans de prison.Le début du film se fait lentement... C'est un film d'auteur, alors ça prend son temps pour mettre les choses en place. On voit... on nous montre comment on vivait en Roumanie à l'époque communiste. Tout se fait sans se dire concrètement. Après la mise en place, après la présentation des personnages, on nous met dans le vif du sujet.

L'histoire est surtout raconté du point de vue de l'amie qui fait tout pour tenter d'aider son amie à avorter. On la voit se déchirer en deux pour son amie, risquer sa vie pour celle-ci et heureusement pour le spectateur, le tout est bien réalisé. On embarque dans la quête de cette jeune femme.

Certains seront peut-être froid devant la fin mais je pense qu'elle représente bien l'état des deux personnages.

Très bien réalisé et écris avec peu de moyens (850 000$ canadiens), 4 mois, 3 semaines et 2 jours surprend. À voir si vous aimez le cinéma indépendant/étranger!

Aucun commentaire: