19 novembre 2007

L'île Charron

L'histoire autour de l'Île Charron me fait rire. La vente du mont Orford était un sujet de débat durant la dernière élection et, probablement pour ne pas revivre la même histoire, le parti Libéral a décidé de mettre un moratoire sur l'Île Charron, le nouveau sujet de débat des environnementaux.

Le plus intéressant: depuis la vente, la valeur du terrain a augmenté de 6 à 130 millions.(source)

Ce sont des millions de dollars en taxes, des investissements et un gros projet de construction que le gouvernement vient d'enlever pour quoi?

Deux petites années où on aura un parc naturel à côté de l'île, parc qui est à peine visiter par 1000 personnes par année?

C'est bien beau les pétitions de 200 000 personnes mais pensez-vous vraiment que ces 200 000 personnes iront à ce parc dans les 2 prochaines années?

Y'a une chose que je déteste et ce sont ceux coupés du monde. Ceux qui pensent que leur idées d'un monde "meilleur" est LA voie à prendre. Ceux qui se remettent jamais en question et qui boivent les paroles de David Suzuki et Al Gore.

Je ne dis pas qu'il n'y a pas de problèmes d'environnements... mais y'a des limites à vouloir du vert partout. C'est pas un ti-parc à côté de l'île qui va sauver la terre.

Faudrait que les verts arrêtent de se regarder le nombril et réalisent que pour sauver l'environnement, ça prend de l'argent pour investir dans l'instauration de programme verts et que cet argent là, ça vient pas des ti-parcs avec des daims dedans.

5 commentaires:

Patate a dit...

Je suis pas au courant de l'histoire dont tu parles, mais je suis bien d'accord avec le fait que ce soit illogique que 200000 personnes s'opposent au projet alors qu'il y en a mille par année...

C'est un peu... se faire une opinion selon la mode: pas selon notre capacité de réflexion.

C'est comme la sacrament de saga du zoo de Québec...

Des manifs à n'en plus finir, alors que le seul moyen de sauver le zoo de Québec... ça aurait été d'y aller!!!!!

Patrick Lemieux a dit...

Steven, si tu veux lire un bon livre sur l'immobilisme au Québec et ce genre de mouvements d'opposition, je te suggère fortement de lire un ouvrage publié par Marc Simard intitulé "Les éteignoirs". Très instructif! :-P

Genevieve a dit...

Moi je suis bien contente que ce parc la soit sauvé! peu importe le montant. Meme si ya pas foule qui y vont. Le principe c'est que c'est un endroit pour la faune, un des rares endroit restant pres de la metropole.. surtout qu'ils sont tjrs a batir ce ce qui reste de vert.. Oui ya des parcs, mais ils sont tous "structurés", avec des arbres plantés de facon parfaite.. Et les animaux eux, on les envoient ou??

Marc a dit...

Il faut se compter chanceux d'avoir un si beau parc tout près du centre-ville de Montréal. Pour y être allé à quelques occasions c'est un endroit magnifique. On peut faire de la randonnée pédestre, faire du vélo,faire du kayac ou tout simplement faire un pique-nique. En plus vous aurez peut être la chance de voir des chevreuils ou des renards. C'est un endroit fréquenté par les oiseaux migrateurs. Et je ne sais pas où vous avez pris vos chiffres sur la fréquentation mais ils sont erronées. Voir l'article ( http://www2.canoe.com/voyages/sechapper/archives/2006/04/20060407-153228.html ).

Marc-André Dupont

Son père a dit...

qu'est ce que t'as contre les daims?