21 janvier 2008

3600 secondes d'extase

C'était la première de 3600 secondes d'extase samedi soir et je devais bien en parler un peu?

Bon... on va pardonner le fait que c'est la première émission et que ça manque encore de rodage mais si l'émission de Marc Labrèche continue sur cette voie, elle pourrait bien perdre de l'auditoire.

J'veux être constructif dans ma critique mais l'humour Labrèche avec ses Labrèchisme, c'est bon 22 minutes mais 3600 secondes... ça devient long. Une émission d'une heure demande beaucoup de préparation et quand on fait ça sur l'actualité de la semaine, animé par une seule personne qui a un type d'humour particulier... ça devient du sport.

Il y avait un humour que Marc Labrèche nous avait habitué et j'ai l'impression que l'on a déjà tout vu samedi soir dernier: ses petits airs sexy, son Jean-Luc Mongrain, ses silences et regards...

J'adore Marc Labrèche et j'adore l'équipe qui l'entoure (parce que si vous pensez qu'il écrit seul...) et je suis sûr qu'ils vont resserrer le format parce que sincèrement, il y avait des lousses.

Mais il y avait des bons sketchs là! Le p'tit vieux qui conduit, André Sauvé qui avait un sketch pas pire, Denis Bombardier aussi. Aurons-nous la chance d'en voir de la même qualité toute la saison?

À voir!

"-Madame Bombardier! Je pourrais avoir un autographe?
-Pas pour l'instant, j'ai mon pénis entre les mains."


P.S.: Si vous êtes curieux et voulez revoir l'émission... youtuber l'émission!

2 commentaires:

Jacques a dit...

Puisqu'il est question de cette émission ici aussi, je vais reproduire le commentaire que j'ai laissé ailleurs.

J'avais pré-programmé mon vidéo pour un enregistrement automatique hebdomadaire. Je viens d'effacer cette commande. J'ai regardé la première émission et j'avais hâte aux pauses publicitaires !. Les teasers ( les annonces promotionnelles diffusées longtemps avant la première diffusion) m'avaient titillé. Mais j'ai été déçu. Je n'ai pas aimé. Je ne serai pas un client de cette émission. J'aurais pensé que Marc Labrèche aurait développé de nouveaux tics. Mais non, que du déjà (mille fois) vu. Et je n'ai jamais pensé que Lise Dion était un "plus" dans une émission, quelle qu'elle soit. Daniel Bélanger a semblé, dans son rôle, s'ennuyer par bouts. Mois aussi.

Je passe mon tour.

Patrick Lemieux a dit...

Je crois qu'il ne faut pas tout de suite lancer la pierre à Labrèche et à son équipe. Le concept doit être rodé, c'est certain, mais ce n'est pas un fait extraordinaire. Les premières émissions de "La fin du monde est à 7 heures" et du "Grand Blond avec un show sournois" étaient pas mal moins bonnes, et ça n'a pas empêché ces émissions de dépasser des seuils d'humour et d'absurdité incroyables.

Bref, je suis très optimiste pour la suite! ;-)