15 janvier 2008

Rogers et TQS? =)

La rumeur court que Rogers et Radio-Nord se porterait acquéreur de TQS. Rogers repartirait avec TQS Montréal et Québec tandis que Radio-Nord repartirait avec les autres stations en région.

Supposément que le propriétaire de Radio-Nord aurait démenti la nouvelle mais Rogers reste toujours muette.De mon humble avis, ça serait la chose logique que Rogers reprenne TQS. Rogers est un consortium médiatique immense au Canada anglais avec ses magazines (L'Actualié, Châtelaine, Maclean's), ses radios et ses postes de télés (CityTV entre autre).

Certains penseront probablement que le poste prendra alors une tangente fédéraliste mais je crois que Rogers est une entreprise qui cherche en premier le profit sur les idéaux politique. On verrait ici un combat intéressant entre Québécor et Rogers sur une convergence propre à chacune... et ça pourrait faire créer de l'action côté télévisuel.

J'espère du fond de mon coeur que Rogers reprendra TQS. Si c'est le cas, il ne serait pas surprenant de voir Rogers investir dans TQS pour être aussi populaire que TVA, quitte à voler à Radio-Canada son côté "populiste".

Ainsi, peut-être Radio-Canada pourrait aussi prendre une tangente "télévision d'état" tel que l'on voudrait la voir.

On se croise les doigts!!

11 commentaires:

Anonyme a dit...

Je veux que TQS reste en vie, mais je ne veux pas que Radio-Canada devienne la version télévisée du Devoir

Renart L'éveillé a dit...

Moi, contrairement au peureux précédent, je serais bien content de voir Radio-Canada revenir à un peu plus de « contenu ». « Les Boys », « La Fureur » et « Le Match des étoiles », pour ne nommer que ces émissions-là, auraient plus leur place à TQS, justement.

Par contre, quand on voit comment la convergence fait des dommages « culturels » à TVA, je ne vois pas d'un bon oeil l'hypothétique même genre de médecine à TQS. De toute façon, je n'écoute majoritairement que Radio-Canada et Télé-Québec.

Steven Painchaud a dit...

Peureux précédent... c'est pas un peu fort comme adjectif Renart? =P

Pour ce qui est de deuxième convergence, le problème avec TVA est qu'il est seul et dicte les règles de ce qu'est la télé.

En ayant un compétiteur ayant pour but une convergence, les deux se pousseraient à faire mieux plutôt que de toujours reprendre la même sauce qui marche jamais.

En gros, met plus de compétition avec de l'argent au bout et ça devient plus relevé, non?

Renart L'éveillé a dit...
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Renart L'éveillé a dit...

Désolé pour l'adjectif, mais les anonymes sont la plèbe du ouèbe! Si quelqu'un n'est même pas assez courageux pour s'inventer au moins un pseudonyme pour laisser un commentaire, il devrait s'abstenir d'en laisser... Ça me donne l'impression d'un gars avec une cape d'invisibilité qui vient me sacrer une tape derrière la tête! Alors, j'ai tendance à adjectiver avec des termes comme « peureux », ou le plus coloré « pleutre »...

Pour ce qui est du sujet principal, il pourrait effectivement y avoir du bon, mais surtout pour l'émergence de contenu consensuel, le risque ne pourrait être créatif, mais bien seulement financier.

Steven Painchaud a dit...

Rapidement pendant mon job, une pensée mathématique:

Deux négatifs donnent un positif? =P

Et j'avoue que anonyme, ça reste assez anonyme... mais en même temps, vaut mieux avoir une opinion que pas d'opinion du tout?

Renart L'éveillé a dit...

Pas sûr pour le résultat de ton calcul... mais moi et les maths c'est deux! ;)

Anonyme a dit...

C'est quoi une télévision d'état?

-Alex

Steven Painchaud a dit...

Une télévision d'état... bonne question! =P

Ça serait probablement une télévision qui se concentre sur l'actualité et la société plutôt que le divertissement.

Alors plus de "Une heure sur terre", moins de "Paquet voleur".

Mais encore là, c'est pas que c'est mauvais ce que fait Radio-Canada! Simplement, ça embarque sur les plate-bandes de TQS.

Anonyme a dit...

Une société d'état est une entreprise détenue par la collectivité. Elle a le droit de faire des profits...

-Alex

Steven Painchaud a dit...

J'suis d'accord avec toi qu'elle a droit de faire des profits, mais son intérêt premier devrait être les citoyens.

Radio-Canada devrait moins s'attaquer aux cotes d'écoutes et plutôt se concentrer sur le contenu.

C'est triste parce que l'on a perdu des émissions comme Second Regard et Enjeux au profit de Paquet voleur et Moment de vérité...

Ça serait donc de viser un retour des émissions d'information parce que du divertissement, y'en a à la tonne...

Mais des émissions d'information recherché plus que J.E.... pas gros.