04 mai 2008

Pauvre Nathalie...

Je retournais de la journée Beenox hier soir et je suis passé par chez Valentine me prendre un burger. À force de manger des burgers dans GTA4 pour remonter mon énergie, j'en suis venu à vouloir en manger un pour vrai.

Il y avait sur une table un Journal de Québec ouvert sur le long article de Michel Vastel (disponible ici) sur ses doutes envers le départ de Nathalie Simard vers la Républicaine Dominicaine avec ce Lévis Guay.

J'ai lu l'article (à défaut de vouloir retirer du plaisir à regarder le plafond) et j'en venais qu'à une seule conclusion:

Pauvre Nathalie Simard...

Certains n'ont aucune pitié pour elle, d'autres disent lui vouloir son bien en espérant son retour et les médias en profitent pour faire leurs premières pages.Moi, je trouve ça triste de voir qu'elle est tiraillée à gauche et à droite par tout le monde.

C'est pas facile d'avoir autant d'attention sur soi. Cette fille a vécu quelque chose d'extrêmement difficile et elle se fait ensuite exploiter au maximum par les médias.

Une biographie + un documentaire + une entrevue exclusive à TVA + un show bénéfice + 50 000 petites affaires pour quelque chose qu'elle aurait préféré n'avoir jamais vécu.

Cette fille était dépressive et cherchait seulement à avoir une vie comme monsieur-madame tout le monde. L'attention qu'on ne cherche pas devient un poid, surtout si on ne sait pas comment dire non.

Quand on a (probablement) un beau parleur qui nous offre la solution "miracle" pour enfin avoir une vie loin de tout, que fait-on?

Nous avons tous tendance à prendre la voie facile. Un mal de tête? Une petite tylenol et vlan! Plus de mal de tête.

Je n'ai pas de misère à croire que Nathalie s'est (probablement) fait embarquer dans un beau navire pour un monde "meilleur". Je suis triste pour sa famille et ses amis mais elle avait besoin d'aide et ceux-ci n'ont probablement pas sû lui donner l'aide qu'elle semblait avoir besoin à ses yeux...

En espérant que rien de triste arrive?

1 commentaire:

Anonyme a dit...

C'est pas la voie facile les pilules :)

Mais franchement, je suis vraiment dégouté des médias pour certaines histoires... C'est comme pour les Lavigueurs C'est vraiment ridicule et non constructif...

-Alex