10 mai 2008

Taxi

J'ai plusieurs petites habitudes que j'étire depuis plusieurs années et il y en a une que je tiens mordicus. À chaque fois que l'occasion se présente, je ne rate pas ma chance de la faire:

Poser comme question à mon chauffeur de taxi l'endroit le plus loin où il est allé pour un client.

Si vous pensez que le plus loin qu'un chauffeur va, c'est Montréal-Québec, et bien détrompez vous! À Chicoutimi, tous les chauffeurs vont à Montréal 3-4 fois avec des clients par années. À Québec, j'entends souvent des chauffeurs qui sont allés en Gaspésie ou autres région éloignées.

Le plus loin que j'ai entendu, c'était Boisbriand-Boston. C'est qu'il y a un quartier de juif orthodoxe à côté de chez nous et un d'entre eux avec une réunion importante ou quelque chose du genre... entk, il avait pris le taxi pour se rendre à Boston plutôt que l'avion.

J'ai aussi déjà eu un chauffeur qui, à chaque années, avait 3 clients de Québec qui se rendaient à Toronto pour la semaine et qui louaient ses services de chauffeur pour la semaine.

Ce soir, j'ai rajouté une nouvelle variante de ma question: Avez-vous déjà transporté du monde de connu?

Mon chauffeur, du haut de ses 22 années d'expérience, m'a alors raconté qu'il avait reconduit René Lévesques à plusieurs reprises par le passé, dont 12 jours avant son décès. Il me racontait qu'il était vraiment "l'homme du peuple" par sa manière d'être avec les gens et que sa femme pouvait avoir bien de la misère à le faire arrêter de jaser avec le monde.

Autrement, plusieurs ministres, Dominique Michel et joueurs des Nordiques ont embarqués dans son taxi.

L'univers des chauffeurs de taxi me fascine... C'est pas pour rien que je visite Un taxi de nuit quotidiennement.

Un jour peut-être, je mettrai sur papier toutes ces histoires de chauffeurs?

3 commentaires:

XBudd a dit...

Faudrait pas non plus oublier le chauffeur à New York qui a tué plein de monde dans un club de nuit avant d'essayer de se suicider.

Travis Bickle. Méchant phénomène.

"Are you talking to me?"

(Je le sais, c'est toujours moi qui écrit les commentaires les plus impertinents.)

Steven Painchaud a dit...

Tu fais pas des commentaires impertinents! Seulement des commentaires que seul des cinéastes savent de quoi tu parles! ;)

En passant, c'était dans un crackhouse la scène finale et non pas un club de nuit!

XBudd a dit...

Oh... mon erreur.