06 octobre 2008

Contre vents et marées...

Saviez-vous que Paul Martin s'apprêtait à sortir une autobiographie?

Contre vents et marées... Beau titre n'est-ce pas?

Le Devoir en a obtenu copie et de ce que j'ai pu comprendre des articles sur le sujet, Martin fait une Julie Couillard de lui: il règle ses comptes avec son prédécesseur.

En gros, Martin accuse Chrétien d'avoir mis une limite au mode de financement des partis de 5000$ (qui était avant sans limite), tout ça dans "le but d'entraver la marche du Parti libéral" .

Il accuse aussi Chrétien d'être parti quelques temps avant le dépôt de la vérificatrice général sur le scandale des commandites, laissant ainsi toute la gestion de crise à Martin.

Je ne sais pas trop ce que recherche Paul Martin avec sa bio mais si c'était du capital de sympathie qu'il voulait, et bien il n'aura pas la mienne.

Comme si on pouvait s'attendre à se faire donner un pays sans tâches après 10 ans sous le même règne.

Moi, ma maman m'a appris à reconnaître mes torts quand je fais une erreur... pourquoi Martin ne fais pas pareillement? Je n'ai pas lu le livre mais j'ai bien cette impression qu'il ne se reconnaîtra pas grands torts.

Tant qu'à moi, il devait changer l'image du parti Libéral et il ne l'a pas fait. Il n'a pas sû s'adapter, point.

Maintenant, est-ce que Stéphane Dion a réussi à changer l'image du parti Libéral? À voir les sondages...

Aucun commentaire: