09 octobre 2008

Hope (version canadienne)

Michel C. Auger a soulevé le passé gouvernementale ontarien pour élaborer une "possibilité" de tournure intéressante pour l'élection fédérale actuelle.

Pour résumer, en 1985, les Conservateurs rentrent minoritaires avec seulement 4 sièges de différence. Les Libéraux deviennent officiellement l'opposition et le NPD détient la balance du pouvoir.

C'est là que ça devient intéressant.

Sachant que les deux ensemble détienent assez de sièges pour diriger le pays, les Libéraux et le NPD négocient une entente où les Libéraux passeraient quelques projets tenant à coeur au NPD en échange d'une stabilité politique pour les 2 prochaines années.

À la première occassion, les deux partis ont défait le gouvernement minoritaire et 8 jours plus tard, les Libéraux prenaient le pouvoir.

Ça, c'était en 1985. La situation serait encore possible en 2008 MAIS le seul élément instable ici pour reproduire 85, c'est Duceppe...

Si Duceppe tenait vraiment aux intérêts du Québec, je crois qu'il devrait appuyer un tel geste du NPD et du Libéral... même si ça irait à l'encontre de l'idéologie bloquiste qui est "la promotion de l'indépendance".

Je ne crois pas qu'il est à l'avantage de la belle province d'avoir de nouveau Stephen Harper premier ministre du Canada. Je crois que le Québec tient à avoir un pays vert, offrant l'égalité pour tous, progressiste et économiquement responsable sur ses terres et ça, Harper a été incapable de nous prouver qu'il avait ces causes à coeur.

Venant l'indépendance (selon Duceppe), dans quel état Harper nous laisserait-il le Québec?

Vaut mieux avoir un ennemi qu'on connaît (alias Dion) que plutôt un qui nous respecte pas en promettant des choses qu'il n'accomplit pas (siège à l'UNESCO) et qui a une parole vide (nation Québecoise... qu'avons-nous eu de plus depuis?).

Alors monsieur Duceppe, je crois que vous aurez beaucoup plus de crédibilité à mes yeux, et à bien des yeux du monde, si vous défendez les causes du Québec que celle de Harper en restant muet le lendemain de l'élection.

1 commentaire:

Anonyme a dit...

Ce à quoi sert le bloc c'est à créer de l'instabilité dans le pays pour favoriser son morcellement. L'idée c'est de créer de manière artificielle un climat qui déplait au québecois pour qu'ils se décident de quitter le Canada. Je ne vois pas l'intérêt à ce moment là de travailler avec les libéraux.

-Alex