20 octobre 2008

Payer au coût

J'en avais déjà parlé en août dernier et l'Institut Économique de Montréal a amené officiellement le point:

Ceux-ci suggèrent d'avoir des droits de scolarité différent selon le programme pour ainsi régler le problème de sous-financement des universités.(source)

Je me demande bien qui pourrait être contre cette idée?? Selon leurs calculs, les universités pourraient chercher ainsi un 110 millions de plus (mais est-ce au Québec au complet ou par universités? Entk, c'est 110 millions de plus!).

J'espère que ce point sera un des enjeux à la prochaine élection. Il est temps d'être responsable au sujet du financement des universités et le système actuel est dépassé. Il faut bouger.

P.S.: C'est long une fin de semaine sans ordinateurs... mais j'en ai profité pour aller voir le Louvres à Québec... mais j'ai finalement passé plus de temps dans la salle de Riopelle!Finalement, j'ai bien aimé la caricature de Côté sur la visite de Sarko au Québec!

9 commentaires:

Anonyme a dit...

Moi je suis contre :P
Je ne serais probablement pas en pharmacie si cela me couterait 10k$ par session et ce même si mon salaire est supposément élevé lorsque je travaille. Je veux devenir un pharmacien hospitalier et je ne pourrait pas faire ce choix librement parce que ma dette serait si énorme que je devrais forcément aller au privé pour la payer. Le salaire horaire des pharmaciens au privé est de 1.5 a 2x le salaire au public.

Je te vois arrivé gros comme le bras avec ton contre argument de prêts et bourses améliorés et je te réponds que payer pour travailler, je préfère 100X plus être sur le BS osti.

P.S. Si un jour ta la chance va voir le vrai Louvre!

-Alex

Éric a dit...

Qui peut être contre?

Moi, entre autres.

Steven Painchaud a dit...

@Alex: Je ne suis pas dans le domaine industriel, je le concède... mais moi, être une entreprise (comme le gouvernement du Québec là) et vouloir des gens de qualité travailler pour moi, je serais alors plus généreux sur des bourses en échange d'un contrat de 4-5 ans dans le milieu du bourseur (?).

En gros, tu sais déjà que tu veux travailler dans une pharmacie d'hôpital. T'aurais une bourse qui te paierais une bonne partie de tes études en échange d'un contrat de 5 ans dans un hôpital, tu dirais non?

C'est sûr qu'un tel système demanderait aux entreprises d'investir plus.

Tu peux être sûr et certains qu'une entreprise qui a une demande pour des employés formés et qui a des programmes vide offrirait des bourses intéressantes.

J'avais un ancien coloc ingénieur géologue et l'été, il allait travailler pour une entreprise dans le nord et il ressortait avec une bourse et un bon montant d'argent.

En gros, y'a moyen de s'arranger pour ceux qui sont de bonne foi.

@Éric: Je pense avoir répondu à ton argumentation! ;)

Éric a dit...

Hum. Moi aussi, mais ailleurs.

D'ailleurs, ça fonctionne déjà comme ça dans plusieurs facultés. Mais, en lettres, par exemple (je parle de ce que je connais), ben, les compagnies qui ont des jobs à offrir marchent déjà aux subventions et sont pour la plupart enregistrées en OSBL. Ça fait que, faire des boursiers, c'est pas leur top priorité, disons.

Le milieu des arts et des sciences humaines n'est pas le milieu le mieux doté en ce qui a trait aux emplois, alors que ce n'est pas garanti que ce serait le milieu où la formation se donnerait au plus bas prix.

"Formation" et "plus bas prix" dans la même phrase... c'est triste qu'on soit rendus là.

Steven Painchaud a dit...

Bon... faut croire qu'on ne fait que se retourner la balle via le blogue de chacun! =P

Je dois cependant te concéder un point: le système "d'offre et de demande" devrait être mieux expliqué et défendu parce que vu comme ça, c'est vrai que trop de liberté pourrait amener de l'abus...

Anonyme a dit...

@Steven
Ce que tu énonces existe déjà actuellement(bourse vs contrat) et les $$$ de la bourse sont nettement insuffisant. Considérant qu'un bachelier en pharmacie gagne le double et même le triple d'un pharmacien en hôpital(qui possède une maitrise) c'est simple, si le gouvernement augmente les salaires ou les bourses, il défonce littéralement son budget. La seule solution possible c'est de combler la pénurie pour qu'un réelle système d'offre et demande viennent enrayer l'inflation.

Donc, la bourse paie mes études alright, mais elle est pitoyable par rapport au salaire que je perds!


-Alex

Anonyme a dit...

Thе ԁetaіls haѵe been extremеly impгessive.


Visit my blog :: Http://Www.Roc-Hosting.Info
My page > buy trilastin

Anonyme a dit...

Trilaѕtin is actually recognіzеd to help get rid of theѕe
markѕ which are cаusеd by body constructing and pregnancy.


My homepage; prnewswire.com
Also see my website: pepecustom.com

Anonyme a dit...

With this significantly of great praiѕes
for the itеm, it is no ωondеr thаt it has been on leaԁing from οthег branԁѕ of ѕtrеtch mark crеams.



Fеel free to surf tο my blog click here.
My webpage :: swingerswagger.com