27 novembre 2008

?

Selon La Presse, les trois partis à l'opposition renverseraient les Conservateurs et Mme. Jean demanderait alors au parti Libéral et NPD de former un gouvernement de coalition (ce qui ressemblerait pas mal à ce qu'avait fait l'Ontario en 1985)

Est-ce que ça voudrait dire que Stéphane Dion resterait chef du Parti Libéral?

5 commentaires:

Anonyme a dit...

COUP DE THÉATRE!!!!

On va bientôt être aussi instable que l'italie!

-Alex

Anonyme a dit...

Oui, Dion resterait là, le temps de se caler encore plus et de compliquer la tâche de son successeur....
Gouvernement de coalition ? ce serait mieux que de retourner en élections pour la 3e fois en 3 mois !

Garamond

Patrick Lemieux a dit...

Impossible, les instances du parti ont déjà considéré le poste vacant et entamé la course. Et puis, même si le contexte actuel pourrait donner un sursis à Dion, je serais vraiment surpris que les militants du PLC et les successeurs éventuels s'assoient bien sagement et acceptent de donner quelques mois supplémentaires à Dion.

Cette crise va peut-être enfin amener les partis d'opposition à collaborer pour l'avenir du pays plutôt que de se livrer à des attaques partisanes à répétition...

Anonyme a dit...

Il s'agit d'une crise épique!
En effet, les conservateurs proposent un projet qui menace le financement des petits parties ce qui risque de faire basculer la démocratie canadienne a une politique à 2 partie.

Attendons que le rideaux s'ouvre et que le prochaine acte soit joué pour spéculer d'avantage...

-Alex

Steven Painchaud a dit...

Tant qu'à moi, Dion devrait rester chef.

Comme dans n'importe quel sport: "A win is a win".