08 novembre 2008

Élections Québec 2008 #2

-C'est drôle de voir le PQ et l'ADQ. Ça va crier au toit que Charest n'est pas démocratique en déclarant des élections si tôt après les fédérales et tatati et tatata...

Non mais nous prennent-ils pour des caves? Vous pouvez être sûr qu'à la place de Charest, Marois ou Dumont rentrerait en élection:

-Charest mène dans les sondages;
-La crise financière va frapper plus fort cet hiver. Entrer en élection à ce moment, ça serait jouer contre le vent;
-L'ADQ est à son plus faible et le PQ ne semble pas avoir pris assise;

Alors que Marois et Dumont se la ferme un peu: ils feraient la même chose.

Et pour ces pro-Dumont, je vous ferai rappeller que Dumont voulait entrer en élection il y a un an pour les commissions scolaires juivres.

Mais parlant de condition gagnante, vous pouvez être sûr d'une chose: si Charest ne réussi pas à devenir majoritaire avec ces conditions, vous pouvez être sûr que le Parti Libéral lui coupera la tête.

Ça serait mener 4-1 dans un match de hockey et perdre en prolongation 5-4 après une remontée exceptionnelle en 3ième période!

-Pauvre Pauline... Ce qui est sorti hier sur La Presse (l'étude qui apprennait que la population la voyait comme snob) aurait JAMAIS dû sortir. Ce genre de rapport est fait par la plupart des partis et permet de savoir comment on doit vendre le "produit"...

La sortie de ce document, ça doit être un pro-Boisclair ou un pro-Duceppe qui cherche à se venger/remplacer Marois.

Le PQ change plus souvent de chefs que n'importe quel parti (4 chefs en 8 ans!) et c'est justement ce qui l'handicape... aucune unité!

Si le PQ ne gagne pas cette élection, ça ne sera pas parce que Marois a été victime de sexisme et/ou de ses défauts mais simplement parce que le PQ est devenu une ombre d'elle-même.

Ce parti a été lancé dans un seul et unique but: l'indépendance du Québec. C'est d'ailleurs le point numéro 1 de sa charte et à chaque fois qu'un chef s'est essayé à diriger le navire ailleurs, il se fait poignarder. Demandez à Pierre-Marc Johnson!

Tant et aussi longtemps que le PQ ne se sera pas donné une nouvelle mission première, elle ne prendra pas le pouvoir.... mais comme chacun est membre du Parti pour ses raisons personnelles, vous pouvez être sûr qu'il y aura toujours quelqu'un qui cherchera à remplacer le "changement".

En gros, une autre preuve que la gauche cherche qu'à avoir raison et non gagner.

-Une victoire de Charest le 5 décembre l'amènerait sur une lancée de 9 ans de suite comme Premier ministre du Québec. Ça le placerait au même rang que Robert Bourassa et René Lévesques pour le nombre d'année à être Premier ministre du Québec!

4 commentaires:

Le Voyou du Bayou a dit...

Moi, c'est quand je lis et entends des gens dire que "les Québécois ne veulent pas d'élections" que je trouve qu'il y a quelque chose qui cloche vraiment.

Depuis quand un gouvernement a accordé de l'attention aux désirs de l'électorat avant de se lancer en élections? Le PQ l'a tu déjà fait coudonc?

Anonyme a dit...

Moi ce qui me dégoute, c'est d'avoir Charest par défaut...
Faute de consensus de la gauche -_-

-Alex

Anonyme a dit...

Parce que les élections aux 2 ans, ca coûte le double du prix?

-Carl

Steven Painchaud a dit...

@Alex: Faudrait vraiment faire une coalition "unissons la gauche"! ;)

@Carl: C'est ça qu'on doit subir quand on vote un gouvernement minoritaire.

Avec "chance", ça sera pas le cas cette année.